Journées de la mémoire de l’esclavage : « Bordeaux est en train de rattraper son retard »

A l’occasion des journées de la mémoire de l’esclavage, Caroline Le Mao, MCF HDR en histoire moderne à l’université Bordeaux Montaigne, membre du CEMMC, explique les raisons pour lesquelles, selon elle, Bordeaux a mis plus de temps que d’autres villes négrières à assumer ce passé.

Retrouvez son entretien avec Gaëlle Richard, publié le 9 mai 2023


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Caroline Le Mao (9 mai 2023). Journées de la mémoire de l’esclavage : « Bordeaux est en train de rattraper son retard ». Soyons SAPS! Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ui30


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search